Marc Gricourt et Karine Gloanec-Maurin, en première ligne sur la liste en Loir-et-Cher

  • Partagez sur
Régionales - 20 et 27 juin - Têtes de liste - Loir-et-Cher

A l’occasion d’une conférence de presse à Blois, François Bonneau a dévoilé les premiers noms de la section départementale de sa liste pour les Régionales « Plus Fort, Ensemble ! », ce samedi.

Ce sont donc Marc Gricourt, Maire de Blois, et Karine Gloanec-Maurin, Présidente de la Communauté de communes des collines du Perche, représentant le Vendômois, qui forment le binôme tête de liste dans le Loir-et-Cher. « Ils apportent tous deux leur engagement, l’un pour sa ville de Blois, l’autre pour la ruralité, deux univers en mutation rapide », a souligné François Bonneau.

Marc Gricourt a rappelé le bilan du mandat auquel il a participé en tant que 1er vice-Président : «  Nous avons pris des engagements forts et nous les avons tenus : la gratuité des transports scolaires, après celle des livres scolaires, la formation, la santé, l’accompagnement des associations qui représentent 10% des emplois de notre région, les services publics, l’égalité des territoires. Une majorité de gauche, comme la nôtre, c’est une attention forte au social, aux plus faibles. Et la crise actuelle nous démontre à quel point l’action publique peut, par les priorités qu’elle se donne, proposer plus d’égalité et de protection. Aujourd’hui, je souhaite poursuivre cette action de précurseur qui est un marqueur fort du Centre-Val de Loire, et expérimenter de nouvelles solutions pragmatiques avec une vision à moyen et long terme. »

Karine Gloanec-Maurin, après plusieurs années dans les Ministères et au Parlement Européen, souhaite apporter ses compétences notamment à la défense de la ruralité, des territoires où une nouvelle vitalité « ne demande qu’à éclore, avec une énergie particulière », dit-elle. « Il faut que l’on accorde aux zones rurales autant d’attention qu’on a pu avoir pour les zones péri-urbaines, explique-t-elle, repenser les transports, l’aménagement du territoire, la culture…, car pour les populations urbaines saturées, ces espaces sont très attractifs. »

Emmanuel Léonard,  PCF, sera numéro 3 sur cette liste qui entend rassembler largement des élus expérimentés et des citoyens engagés.

Les autres noms de la liste seront dévoilés au cours de la semaine qui vient. « Nous devons articuler progrès social, progrès économique et urgence environnementale, et pour cela nous devons rassembler, rassembler, rassembler ! poursuit François Bonneau. « Rassembler les forces politiques , la société civile de divers horizons, la santé, l’éducation, la culture, l’écologie, l’entreprise, la formation. Notre rôle est de protéger les plus fragiles et de préparer demain. Alors que nous vivons une accélération des changements, la société a besoin des valeurs que nous portons : réunir le social, l’écologie, la solidarité, l’économie, dans une vision progressiste». 

L’occasion de rappeler la vocation de son programme à venir autour de l’hyper-proximité et de l’hyper-citoyenneté, la participation des citoyens aux grandes décisions touchant leur vie quotidienne.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.