CULTURE EN DANGER
François Bonneau aux côtés des acteurs

  • Partagez sur

Les acteurs culturels sont mobilisés en région Centre-Val de Loire, comme partout en France, pour la défense de leurs professions mise à mal par un an de crise sanitaire et par la fermeture des lieux d’accueil des publics.

Après avoir participé aux journées de mobilisation et rencontré les professionnels de Tours et Orléans ces dernières semaines, François Bonneau s’est rendu le 27 mars à la salle Équinoxe de Châteauroux pour rencontrer sur place les intermittents et acteurs de la culture. Puis il a participé au lancement du Festival de Country, plus de 5 heures de direct à Issoudun, où siège la Fédération Francophone de Country and Line Dance.

Il est ensuite allé à la rencontre des professionnels mobilisés au Théâtre Jacques Cœur puis à l’Antre-Peaux, friche culturelle et haut lieu de la création à Bourges.

Tout au long de la journée, il a réaffirmé sa solidarité et son engagement à l’heure où le statut des intermittents est mis en cause, et où la création et l’offre culturelle manquent cruellement : « La culture est en danger ! Nous savons à quel point elle est essentielle au développement de nos territoires et à notre vivre-ensemble. Je suis totalement solidaire des combats que mènent aujourd’hui les acteurs culturels et les intermittents du spectacle, que ce soit pour le prolongement de l’année blanche pour leur indemnisation ou pour la réouverture dès que possible, dans des conditions sanitaires maîtrisées, des lieux culturels. »

Rappelant les politiques ambitieuses menées par la Région depuis de nombreuses années pour favoriser le développement et l’accès à la culture, parmi lesquelles la création des PACT (projets artistiques et culturels de territoire) qui permettent de financer la création et la diffusion au plus près de tous les habitants, il a réaffirmé la place centrale de la culture dans son projet pour la Région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.