A Nogent-le-Rotrou, pour la Journée mondiale de l’Environnement, inauguration d’un Festival Photo et Biodiversité en compagnie de Stéphane Bern

  • Partagez sur
5 juin - Nogent le Rotrou Festival Photographie et Biodiversité

Le 5 juin dernier, Journée Mondiale de l’Environnement, François Bonneau était à Nogent-Le-Rotrou, avec Harold Huwart, tête de liste en Eure-et-Loir et Maire de Nogent, pour l’inauguration d’un Festival dédié à la photographie, à la Nature et la biodiversité, « Dans les Pas de Camille ». Un festival en plein air, où plus de 200 photos célèbrent la beauté de la nature, sur la voie verte qui longe l’Huisne. 

L’occasion de retrouver l’ambassadeur des  célébrations des 500 ans de Renaissance, Stéphane Bern, venu en voisin, avec qui François Bonneau a construit depuis 2019 une programmation riche mêlant le patrimoine bâti et naturel de notre région, en résonance avec les arts et les artistes passés et contemporains. Des centaines d’acteurs culturels et touristiques contribuent par leurs propositions et leur action collective à l’attractivité de notre Région.

Tous deux ont rappelé le chemin parcouru. Aujourd’hui plus de 11 millions de visiteurs viennent découvrir les trésors du Centre-Val de Loire chaque année, que ce soit dans le Perche, le Berry, en Sologne ou en Touraine, en Val de Loire ou sur les vélo routes et boucles cyclables de la région, et Stéphane Bern a souligné combien l’année Viva Leonardo da Vinci avait pu lancer une dynamique puissante pour tous les territoires, et le rôle de François Bonneau dans cette réussite au service des destinations touristique.

« Notre Région est aujourd’hui une destination majeure en France« , a évoqué François Bonneau, « notamment par l’attractivité de nos espaces naturels, auxquels s’ajoutent la magie de notre patrimoine bâti, les châteaux, les maisons d’écrivains, les cathédrales, et les nombreuses propositions artistiques comme celles que nous découvrons aujourd’hui. Nous savons que les visiteurs recherchent aujourd’hui une expérience touristique plus douce, qu’ils souhaitent se ressourcer, se retrouver, respirer. Ce slow tourisme est dans notre ADN, et notre ambition est d’atteindre les 15 millions de visiteurs au cours des prochaines années».

 

Stéphane Bern a profité de cette rencontre pour apporter son « soutien amical » à François Bonneau et a souligné le travail réalisé par le Président et candidat pour le tourisme régional et la mise en valeur du patrimoine naturel et bâti.

Voir la vidéo 

Commentaires :

  • Par : remy Valentin - Le : 15 juin 2021 à 18h54
    le gros problème est le manque de transports en commun que ce soit : trains , bus , en cette période de transition écologique quels sont vos propositions , à orgeres en beauce par exemple , les habitants font beaucoup de courses à orléans , chartres etc villes qui vont à court ou moyen terme etre en zone à restriction de circulation , or , il existe une gare désaffectée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.